Documents  Gallimard | enregistrements trouvés : 120

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

U V

5, rue Sébastien-Bottin
75328 Paris


Les aventures de la famille Motordu PEF | Gallimard 2014

CD - Cote : ENM Jeunesse

XXXXX

y

Dans la famille Motordu, on parle en mots tordus, c'est logique.
Quelle catastrophe quand le tout jeune prince s'obstine à parler normalement...
Et à appeler son père "papa" au lieu de "tata". Ses parents, le duc et la comtesse, s'inquiètent.
Heureusement, tout finit par s'arranger: en grandissant, le Prince de Motordu détourne enfin les mots pour le plus grand bonheur de ses parents.
Dans la famille Motordu, on parle en mots tordus, c'est logique.
Quelle catastrophe quand le tout jeune prince s'obstine à parler normalement...
Et à appeler son père "papa" au lieu de "tata". Ses parents, le duc et la comtesse, s'inquiètent.
Heureusement, tout finit par s'arranger: en grandissant, le Prince de Motordu détourne enfin les mots pour le plus grand bonheur de ses parents.

... Lire [+]

y

- 393p.

Cette réédition rassemble et rajeunit deux ouvrages classiques de Jean Starobinski qui rapprochent les beaux-arts et la pensée philosophique à l'âge des Lumières européen. Il s'agissait dans l'un et l'autre d'identifier la singularité des expériences qui ont pris leur figure et leur style au cours du XVIIIe siècle et pendant la période révolutionnaire.
L'invention de la liberté (Skira, 1964) montre comment la pensée des Lumières, récusant la théologie de la Chute et réhabilitant la nature humaine, a donné la primauté aux données de la vie sensible et du sentiment, tout en faisant appel aux entreprises de la volonté éclairée. Le mot d'«invention» du titre, pris dans ses deux acceptions principales, restituer et inventer, caractérise ici la double visée de la pensée des Lumières : rétablir dans ses droits une liberté première que les sujets des nations modernes ont oubliée ou perdue et jeter les fondements d'une société régénérée qui assurerait le bonheur des citoyens.
Les emblèmes de la Raison (Flammarion, 1973) considère quelques-unes des images typiques de la culture révolutionnaire française dans le contexte du néo-classicisme européen. Il étudie les formes dans lesquelles, en saluant la victoire des grands principes, présentée comme une aurore, on a espéré les rendre lisibles et les propager. Cet art qui voulut expulser l'ombre n'atteint sa pleine grandeur pour un regard d'aujourd'hui que chez les artistes qui ont appréhendé eux-mêmes et autour d'eux, comme Goya, le retour menaçant de l'ombre.
Ces deux textes réunis, enrichis d'une bibliographie mise à jour, qui s'appuient sur une iconographie limitée et adaptée, trouvent aujourd'hui dans cette édition définitive une signification nouvelle.
Cette réédition rassemble et rajeunit deux ouvrages classiques de Jean Starobinski qui rapprochent les beaux-arts et la pensée philosophique à l'âge des Lumières européen. Il s'agissait dans l'un et l'autre d'identifier la singularité des expériences qui ont pris leur figure et leur style au cours du XVIIIe siècle et pendant la période révolutionnaire.
L'invention de la liberté (Skira, 1964) montre comment la pensée des Lumières, récusant la ...

... Lire [+]

y

- 400p.

C'est un art tout jeune... de quatre siècles. Il se chante, il se joue, il se danse ; il émeut, il amuse, il enchante... C'est l'opéra. Monteverdi lui a donné son certificat de naissance et, depuis, il se promène de l'Italie à l'Allemagne, de la France à l'Angleterre, de la Russie aux États-Unis. Il est universel. Et pas réservé à une élite qui aurait l'oreille absolue, non, car il parle à tous ceux qui savent écouter. Si vous faites partie de ceux-là, vous allez (re)trouver avec bonheur vingt-cinq hit opératiques présentés sous des jours inattendus et passionnants, vous découvrirez des éclats de vie des vingt-cinq compositeurs choisis, les relations qu'entretiennent leurs oeuvres avec la littérature, les chanteurs qui ont marqué leur partition. Et vous verrez à quel point les scènes actuelles savent rendre la vitalité de ces ouvrages lyriques. Au fait, c'est Bernstein et West Side Story qui ferment le ban : l'opéra, ça swingue.
C'est un art tout jeune... de quatre siècles. Il se chante, il se joue, il se danse ; il émeut, il amuse, il enchante... C'est l'opéra. Monteverdi lui a donné son certificat de naissance et, depuis, il se promène de l'Italie à l'Allemagne, de la France à l'Angleterre, de la Russie aux États-Unis. Il est universel. Et pas réservé à une élite qui aurait l'oreille absolue, non, car il parle à tous ceux qui savent écouter. Si vous faites partie de ...

... Lire [+]

y

- 312cm.

Catalogue officiel de l'exposition « Les musiques de Picasso »présentée à la Philharmonie de Paris du 22 septembre 2020 au 3 janvier 2021.
« Au fond quand on parle d'art abstrait, on dit toujours que c'est de la musique. Quand on veut en dire du bien on parle musique. Tout devient musique [...]. Je crois que c'est pour ça que je n'aime pas la musique. »
Pablo Picasso
Contrairement à cette déclaration volontiers provocatrice, l'observation de l'oeuvre de Picasso dévoile un intérêt considérable pour l'imaginaire musical : des premières scènes de vie gitane aux joueurs de flûte des années 1970, en passant par les saltimbanques musiciens, les Guitares cubistes, les collaborations avec les Ballets Russes, les poèmes sonores de l'artiste ou les bacchanales qui colorent après-guerre un nombre infini de toiles, d'oeuvres graphiques, de céramiques et de sculptures, toute son oeuvre est traversée par la musique.
Cet ouvrage s'attache à explorer cette dimension, en soulignant notamment l'attachement de l'artiste pour les instruments, son intérêt pour la musique populaire et ses diverses manifestations, les ambiances sonores de spectacles auxquels il aimait assister (cirque, fanfare, corrida), le chant de la poésie, ainsi que la dimension rituelle de la musique.
Catalogue officiel de l'exposition « Les musiques de Picasso »présentée à la Philharmonie de Paris du 22 septembre 2020 au 3 janvier 2021.
« Au fond quand on parle d'art abstrait, on dit toujours que c'est de la musique. Quand on veut en dire du bien on parle musique. Tout devient musique [...]. Je crois que c'est pour ça que je n'aime pas la musique. »
Pablo Picasso
Contrairement à cette déclaration volontiers provocatrice, l'observation de ...

... Lire [+]

Chagrin d'école PENNAC, Daniel. | Gallimard 2007

Livre - Cote : L 70 PEN C

XXXXX

y

- 297p.

- Un livre de plus sur l'école, alors ?
- Non, pas sur l'école ! Sur le cancre. Sur la douleur de ne pas comprendre et ses effets collatéraux sur les parents et les professeurs.

... Lire [+]

y

- 184p.

Catalogue de l'exposition Ludwig van, Le mythe Beethoven (Philharmine de Paris, 14 octobre 2016 - 29 janvier 2017)

Monstre démiurge pour les uns, figure du héros pour les autres, chantre de la liberté républicaine, modèle de la puissance inspirée, incarnation de la Création enfiévrée ou parangon de la Douleur sublimée, Beethoven a façonné, depuis bientôt deux siècles, un imaginaire littéraire, visuel et musical d'une richesse prodigieuse. De Klimt à Beuys, de Gide à Haneke, de Burne-Jones à Pierre Henry en passant par Hartung, Basquiat et Kubrick, l'aura beethovénienne hante les artistes et ne manque jamais son objet : celui d'électriser le regard, l'oreille et l'esprit. Beethoven désigne aujourd'hui bien plus qu'un objet d'étude historique ou musicologique ; il tient avant tout à un imaginaire collectif, à la fois populaire et savant, politique et artistique, dans lequel se mire constamment notre humanité. Telle est l'identité du musicien que cet ouvrage restitue, à travers un riche parcours iconographique, tout en questionnant l'adéquation, ou au contraire la distorsion, entre le Beethoven «historique» et son devenir imaginaire.
Catalogue de l'exposition Ludwig van, Le mythe Beethoven (Philharmine de Paris, 14 octobre 2016 - 29 janvier 2017)

Monstre démiurge pour les uns, figure du héros pour les autres, chantre de la liberté républicaine, modèle de la puissance inspirée, incarnation de la Création enfiévrée ou parangon de la Douleur sublimée, Beethoven a façonné, depuis bientôt deux siècles, un imaginaire littéraire, visuel et musical d'une richesse prodigieuse. De ...

... Lire [+]

Dans les rapides KERANGAL (DE), Maylis. | Gallimard 2014

Livre - Cote : L ROM KER R

XXXXX

y

- 117p.

«T'es rock, t'es pas rock. La vie rock. Ce n'est pas gravé sur les disques, ce n'est pas imprimé dans les livres. Une épithète consubstantielle, un attribut physique comme être blonde, nerveux, hypocondriaque, debout. Rock rock rock. Le mot est gros comme un poing et rond comme un caillou. Prononcé cent fois par jour, il ne s'use pas. Dehors le ciel bouillonne, léger, changeant quand les nuages pèsent lourd, des milliers de tonnes bombent l'horizon derrière les hautes tours, suspendus. Être rock. Être ce qu'on veut. Plutôt quelque chose de très concret. Demandez le programme!»
Le Havre, 1978. Elles sont trois amies inséparables. Un dimanche de pluie, elles font du stop, et dans la R16 déboule la voix de Debbie Harris, la chanteuse de Blondie. Debbie qui s'impose aux garçons de son groupe, Debbie qui va devenir leur modèle.
«T'es rock, t'es pas rock. La vie rock. Ce n'est pas gravé sur les disques, ce n'est pas imprimé dans les livres. Une épithète consubstantielle, un attribut physique comme être blonde, nerveux, hypocondriaque, debout. Rock rock rock. Le mot est gros comme un poing et rond comme un caillou. Prononcé cent fois par jour, il ne s'use pas. Dehors le ciel bouillonne, léger, changeant quand les nuages pèsent lourd, des milliers de tonnes bombent ...

... Lire [+]

y

- 08p.

C'est l'été ! Coco est à la mer avec son ami Nico. Ensemble ils font de super chateaux de sable. Mais aujourd'hui il pleut très fort... pas sûr que cela arrête nos deux amis!
Les nouvelles aventures du petit singe malicieux. De vrais instruments mais aussi de vrais bruits, familiers et chaleureux, pour éveiller l'oreille des tout-petits à la musique. Dans ce livre-CD, les enfants pourront entendre le piano, le marimba, le vibraphone.
Une histoire de Paule du Bouchet illustrée par Xavier Frehring racontée par Marion Stalens sur une musique de Marie-Jeanne Séréro.
À la fin du CD, la version instrumentale invite les enfants à raconter l'histoire en musique...
C'est l'été ! Coco est à la mer avec son ami Nico. Ensemble ils font de super chateaux de sable. Mais aujourd'hui il pleut très fort... pas sûr que cela arrête nos deux amis!
Les nouvelles aventures du petit singe malicieux. De vrais instruments mais aussi de vrais bruits, familiers et chaleureux, pour éveiller l'oreille des tout-petits à la musique. Dans ce livre-CD, les enfants pourront entendre le piano, le marimba, le vibraphone.
Une ...

... Lire [+]

y

- 32p.

Un nouvel imagier pour les 2-6 ans: les plus célèbres poèmes mis en musique par Joseph Kosma et Jean-Philippe Crespin, et interprétés par six enfants. Des mélodies riches et entêtantes pour retenir les vers de Jean de La Fontaine, Victor Hugo, Paul Verlaine, Guillaume Apollinaire, Jacques Prévert ou Maurice Carême...

... Lire [+]

y

- 22p.

Maman raconte une histoire. C'est une petite histoire du soir pour s'endormir mais Coco n'a pas du tout envie de faire dodo..

... Lire [+]

y

- 360p.

Catalogue de l'exposition Marc Chagall - Le triomphe de la musique (Philharmonie de Paris - 13 octobre 2015 - 31 janvier 2016)

Le présent ouvrage propose une exploration du lien profond unissant Marc Chagall à la musique. Cette omniprésence de la musique, intimement liée à son univers familial et au contexte culturel juif de sa ville natale, prend tout son sens avec les créations scéniques pour lesquelles il réalise décors et costumes. Le Théâtre d'art juif (Moscou, 1919-1920), puis les ballets Aleko (Mexico, 1942), L'Oiseau de feu (New York, 1945), Daphnis et Chloé (1958) et La Flûte enchantée (New York, 1967) consacrent les liens que l'artiste tisse entre la musique, la monumentalité scénique (décors) et le travail de la matière (costumes). Les grands projets monumentaux réalisés par l'artiste dans les années 1960, dont le plafond de l'Opéra de Paris (1964) et le programme décoratif et architectural du Metropolitan Opera du Lincoln Center de New York (1966), témoignent de la conception d'art totale imaginée par l'artiste et de ses recherches sur l'universalité de la musique et sa représentation dans l'espace architectural.
À la fois source d'inspiration constante, sujet des créations, rythme interne et force de composition, donnant la mesure à l'intensité et aux gammes de couleur, la musique dans l'oeuvre de Chagall, inattendue et renouvelant résolument l'approche iconographique, témoigne d'une modernité fulgurante et permanente.
Catalogue de l'exposition Marc Chagall - Le triomphe de la musique (Philharmonie de Paris - 13 octobre 2015 - 31 janvier 2016)

Le présent ouvrage propose une exploration du lien profond unissant Marc Chagall à la musique. Cette omniprésence de la musique, intimement liée à son univers familial et au contexte culturel juif de sa ville natale, prend tout son sens avec les créations scéniques pour lesquelles il réalise décors et costumes. Le ...

... Lire [+]

Klezmer - Kishinev-des-fous SFAR, Joann. | Gallimard 2014

Livre - Cote : L BD FSA K

XXXXX

y

À Kishinev, en Moldavie, on empêche les Juifs d'Ukraine, de Russie et de Pologne d'enterrer leurs morts. Il faut d'abord qu'ils soient photographiés et que les images du pire massacre de Juifs jamais commis soient diffusées à travers le monde. Alors que Yaacov et Vincenzo sont mobilisés pour prendre le train qui se rend sur place avec des hommes armés, Tchokola persuade le plus grand poète juif de l'accompagner pour témoigner des horreurs perpétrées. Hava est aussi du voyage, accompagnée d'une journaliste qui, comme tout le monde, cherche à l'embrasser...
À Kishinev, en Moldavie, on empêche les Juifs d'Ukraine, de Russie et de Pologne d'enterrer leurs morts. Il faut d'abord qu'ils soient photographiés et que les images du pire massacre de Juifs jamais commis soient diffusées à travers le monde. Alors que Yaacov et Vincenzo sont mobilisés pour prendre le train qui se rend sur place avec des hommes armés, Tchokola persuade le plus grand poète juif de l'accompagner pour témoigner des horreurs ...

... Lire [+]

Klezmer - Trapèze volant SFAR, Joann. | Gallimard 2012

Livre - Cote : L BD FSA K

XXXXX

y

- 120p.

Après un épisode riche en coups de poings et malversations, les membres du groupe klezmer poursuivent leurs pérégrinations et semblent tous emportés par des sentiments amoureux. Vincenzo est séduit par une jeune et belle trapéziste malheureusement encombrée d'un mari tandis que Yaacov s'enhardit et veut embrasser Hava.

... Lire [+]

Klezmer - Tous des voleurs SFAR, Joann. | Gallimard 2007

Livre - Cote : L BD FSA K

XXXXX

y

- 160p.

Les Soprano s'invitent à Odessa pour le troisième épisode mouvementé du grand feuilleton slave. Tous les musiciens de Klezmer se retrouvent impliqués dans diverses affaires louches! Coups de poing avec les gitans, cambriolage d'un magasin de guitares, cadavres encombrants... et quand l'action, l'aventure et le crime sont là, Michka Yaponchik n'est pas loin, lui, le Roi des voleurs, le parrain juif d'Odessa.
Les Soprano s'invitent à Odessa pour le troisième épisode mouvementé du grand feuilleton slave. Tous les musiciens de Klezmer se retrouvent impliqués dans diverses affaires louches! Coups de poing avec les gitans, cambriolage d'un magasin de guitares, cadavres encombrants... et quand l'action, l'aventure et le crime sont là, Michka Yaponchik n'est pas loin, lui, le Roi des voleurs, le parrain juif d'Odessa.

... Lire [+]

Klezmer - Bon anniversaire Scylla SFAR, Joann. | Gallimard 2006

Livre - Cote : L BD FSA K

XXXXX

y

- 128p.

«"Klezmer" est peut-être une réponse ashkénaze au "Chat du Rabbin". Les héros sont presque tous juifs mais ils passent plus de temps à jouer de la musique qu'à penser à Dieu. Ce sont des musiciens sans argent embringués dans un feuilleton slave. Ils traînent leurs instruments dans les steppes d'Ukraine, à Odessa, dans des campements gitans. Je voulais que Michel Strogoff rencontre un Juif vert de Chagall : la grande aventure rejoint le violon sur le toit. Pour les aquarelles, le rythme du récit, j'ai travaillé en pensant à Hugo Pratt. Mais aussi à Quentin Blake, et à Sempé.
La mémoire, ça ne sert pas à jouer les victimes ou à exiger des égards ou des réparations. Savoir, c'est une fin en soi. Ceux qui veulent que ça serve à quelque chose n'ont pas de conscience et méprisent leurs morts. À la rigueur, on peut chanter de vieilles chansons. Fidèle à cette idée qu'il vaut mieux pratiquer des activités inutiles qu'entreprendre des actions néfastes, je mets mon souvenir dans des chants klezmer. Il est mieux là qu'ailleurs»
Joann Sfar
«"Klezmer" est peut-être une réponse ashkénaze au "Chat du Rabbin". Les héros sont presque tous juifs mais ils passent plus de temps à jouer de la musique qu'à penser à Dieu. Ce sont des musiciens sans argent embringués dans un feuilleton slave. Ils traînent leurs instruments dans les steppes d'Ukraine, à Odessa, dans des campements gitans. Je voulais que Michel Strogoff rencontre un Juif vert de Chagall : la grande aventure rejoint le violon ...

... Lire [+]

Klezmer - Conquête de l'Est SFAR, Joann. | Gallimard 2006

Livre - Cote : L BD FSA K

XXXXX

y

- 144p.

«"Klezmer" est peut-être une réponse ashkénaze au "Chat du Rabbin". Les héros sont presque tous juifs mais ils passent plus de temps à jouer de la musique qu'à penser à Dieu. Ce sont des musiciens sans argent embringués dans un feuilleton slave. Ils traînent leurs instruments dans les steppes d'Ukraine, à Odessa, dans des campements gitans. Je voulais que Michel Strogoff rencontre un Juif vert de Chagall : la grande aventure rejoint le violon sur le toit. Pour les aquarelles, le rythme du récit, j'ai travaillé en pensant à Hugo Pratt. Mais aussi à Quentin Blake, et à Sempé.
La mémoire, ça ne sert pas à jouer les victimes ou à exiger des égards ou des réparations. Savoir, c'est une fin en soi. Ceux qui veulent que ça serve à quelque chose n'ont pas de conscience et méprisent leurs morts. À la rigueur, on peut chanter de vieilles chansons. Fidèle à cette idée qu'il vaut mieux pratiquer des activités inutiles qu'entreprendre des actions néfastes, je mets mon souvenir dans des chants klezmer. Il est mieux là qu'ailleurs»
Joann Sfar
«"Klezmer" est peut-être une réponse ashkénaze au "Chat du Rabbin". Les héros sont presque tous juifs mais ils passent plus de temps à jouer de la musique qu'à penser à Dieu. Ce sont des musiciens sans argent embringués dans un feuilleton slave. Ils traînent leurs instruments dans les steppes d'Ukraine, à Odessa, dans des campements gitans. Je voulais que Michel Strogoff rencontre un Juif vert de Chagall : la grande aventure rejoint le violon ...

... Lire [+]

y

- 89p.

Pour enfin tout comprendre du solfège : clés, portées, notes, timbres, mélodies, mode majeur, mode mineur, tonalités, accords... Pour tout connaitre des grandes familles d'instruments: vents, cordes, percussions... Pour tout savoir de l'histoire de la musique, du VIème siècle à nos jours, une galerie de portraits des plus grands compositeurs: Vivaldi, Bach, Mozart, Haydn, Chopin, Schubert, Beethoven, Wagner, Debussy, Ravel, Schönberg... Sans oublier Bessie Smith et Miles Davis !
Elaboré comme un parcours musical ludique et intelligent, le CD illustre musicalement les notions abordées dans le livre. La présentation enjouée de Gilles Avisse permet de passer gaiement du grave, vers l'aigü, de polyphonie en harmonie pour que ce CD soit tout sauf abstrait.
Pour enfin tout comprendre du solfège : clés, portées, notes, timbres, mélodies, mode majeur, mode mineur, tonalités, accords... Pour tout connaitre des grandes familles d'instruments: vents, cordes, percussions... Pour tout savoir de l'histoire de la musique, du VIème siècle à nos jours, une galerie de portraits des plus grands compositeurs: Vivaldi, Bach, Mozart, Haydn, Chopin, Schubert, Beethoven, Wagner, Debussy, Ravel, Schönberg... Sans ...

... Lire [+]

Chopin Frédéric WEILL, Catherine. ; VOAKE, Charlotte | Gallimard 1999

Livre - Cote : L 2 VOA C

XXXXX

y

- 26p.

Sais-tu que Frédéric Chopin était Polonaiset quy'il s'est installé à Paris dès dix-sept ans?
sais-tu qu'il a appris le latin, le grec, puis l'allemand, l'anglais et l'italien en même temps que le piano ? Et toi, sais tu raconter des histoires au piano ou en chantant ? As-tu déjà dansé une mazurka polonaise ?

... Lire [+]

y

- 13p.

Coco devient grand, il entre à la maternelle!
Mais il y a un problème : quand il est content, il fait pipi dans sa culotte... Un apprentissage de la propreté tout en malice!

... Lire [+]

Chansons de France vol. 2 (Auteurs divers) | Gallimard 2012

Livre - Cote : L 06 DIV C

XXXXX

y

- 80p.

A capella ou accompagnés de musiciens, les enfants de la Maîtrise de Paris interprètent les plus belles chansons du répertoire populaire...

... Lire [+]

Z