Ascenseur pour l'échafaud

(Auteurs divers) (auteur)

Jazz Magazine

01/12/2007

pp.19-33

Voici cinquante ans, Miles Davis enregistrait la musique d'Ascenseur pour l'échafaud, première fiction de Louis Malle, qui serait probablement tombé dans l'oubli si la trompette de Miles Davis n'était venue accompagner l'errance nocturne et désespérée dans les rues de Paris du personnage principal incarné par Jeanne Moreau. Le trompettiste venait d'arriver dans la capitale pour la deuxième année consécutive. Il reprenait un partenariat initié l'année précédente avec le trio du tout jeune pianiste René Urtreger, au sein duquel, à la demande de Miles, Kenny Clarke venait de rejoindre Pierre Michelot, et que complétait désormais le saxophoniste Barney Wilen. Dans la nuit du 4 décembre 1957, les cinq musiciens s'étaient retrouvés au studio du Poste Parisien devant les images du film pour en improviser la musique, sans partition, sur des consignes et un matériel harmonique sommaires qui annonçaient le tournant pris par Miles à la fin des années 1960.

Numéro : 587


Emprunt/Réservation

Y Réserver

Commentaires :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire :

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0
Z