Documents  SCHULHOFF, Erwin. | enregistrements trouvés : 17

     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q


y

Ils étaient jeunes et l'avenir leur semblait radieux. Ils étaient belges (Devaere), allemands (Stephan, Jürgens), britanniques (Butterworth, Farrar), australien (Kelly) ou encore français. Ils ont exprimé, à la veille du conflit, dans leurs mélodies, avec un sens prémonitoire impressionnant, à la fois la nostalgie d'un temps heureux révolu, la confrontation avec les thèmes éternels de l'oubli et de la mort, la désolation de leurs vies qui allaient être ravagées. Les survivants, tentant de surpasser amertume et tristesse, trouvent la force de chanter l'espoir ou la paix qu'ils croyaient retrouver.
Ils étaient jeunes et l'avenir leur semblait radieux. Ils étaient belges (Devaere), allemands (Stephan, Jürgens), britanniques (Butterworth, Farrar), australien (Kelly) ou encore français. Ils ont exprimé, à la veille du conflit, dans leurs mélodies, avec un sens prémonitoire impressionnant, à la fois la nostalgie d'un temps heureux révolu, la confrontation avec les thèmes éternels de l'oubli et de la mort, la désolation de leurs vies qui ...

... Lire [+]

y

Instrument très en vogue au début du XXe siècle, les compositeurs confient au violoncelle durant la Grande Guerre l'expression de leurs sentiments : des plus intimes, ou parfois légers (de la Presle, Granados), souvent passionnés, mais aussi empreints de désillusion, de souffrance et surtout d'une profonde nostalgie. Ces impressions changeantes les font tantôt s'accrocher à un passé perdu, à une tradition rassurante (Boulnois, Schulhoff), mais tantôt aussi pressentir un monde musical nouveau riche d'une étonnante diversité (Bridge).
Instrument très en vogue au début du XXe siècle, les compositeurs confient au violoncelle durant la Grande Guerre l'expression de leurs sentiments : des plus intimes, ou parfois légers (de la Presle, Granados), souvent passionnés, mais aussi empreints de désillusion, de souffrance et surtout d'une profonde nostalgie. Ces impressions changeantes les font tantôt s'accrocher à un passé perdu, à une tradition rassurante (Boulnois, Schulhoff), mais ...

... Lire [+]

y

Terezin était, parmi les camps de concentration nazis, une sorte de ville modèle. Avec ce miroir aux alouettes, Hitler voulait montrer au monde entier que les détenus vivaient heureux et qu'ils pouvaient poursuivre des activités culturelles. De fait, comme pour mieux masquer l'oeuvre de mort, Terezin a connu une vie musicale exceptionnelle. La plupart des musiciens du camp ont été déportés et assassinés, mais il reste leurs oeuvres poignantes. Ce documentaire retrace l'histoire du camp et présente le concert donné le 20 mars 2012 à l'Académie bavaroise des Beaux-Arts.
Terezin était, parmi les camps de concentration nazis, une sorte de ville modèle. Avec ce miroir aux alouettes, Hitler voulait montrer au monde entier que les détenus vivaient heureux et qu'ils pouvaient poursuivre des activités culturelles. De fait, comme pour mieux masquer l'oeuvre de mort, Terezin a connu une vie musicale exceptionnelle. La plupart des musiciens du camp ont été déportés et assassinés, mais il reste leurs oeuvres poignantes. ...

... Lire [+]

Concertino pour flûte, alto et contrebasse SCHULHOFF, Erwin. | Philharmonia 1927

Partition - Cote : 230.26 SCH (poche)

XXXXX

Duo pour violon et violoncelle SCHULHOFF, Erwin. | Universal 1926

Partition - Cote : 226 SCH

XXXXX

V

- 2x15p.

... Lire [+]

Susi SCHULHOFF, Erwin. | Schott 2000

Partition - Cote : 111 SCH

XXXXX

V

- 7p.

Parties séparées pour Instrument mélodique en Do ou en Si ou saxophone alto en Mi
Boite 23bis

... Lire [+]

Die Wolkenpumpe SCHULHOFF, Erwin. ; ARP, Hans. | Schott 1992

Partition - Cote : 510 SCH D

XXXXX

Bassnachtigall SCHULHOFF, Erwin. | Schott 1994

Partition - Cote : 125 SCH

XXXXX

5 études de jazz SCHULHOFF, Erwin. | Universal 1927

Partition - Cote : 111 SCH

XXXXX

V

- 39p.

Boîte n°29 bis.
Postface en anglais, français, et allemand

... Lire [+]

Z