Documents  SCHOENBERG, Arnold. | enregistrements trouvés : 44

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

U V

SHÖNBERG, Arnold.
; SHOENBERG, Arnold.

Nationalité : États-Unis
Langue : Ecrit en : allemand / anglais
Sexe : Masculin
Responsabilité : Auteur, Interprète, p
Naissance : Vienne 1874-09-13 -
Mort : Los Angeles, Calif. 1951-07-13 ...


V

Coffret 4 CD

... Lire [+]

V

enregistrement publique : Boston Symphony Hall, 4/1979

... Lire [+]

y

'Après l'éveil' regarde à la fois vers l'arrière et vers l'avant. Il considère l'héritage musical de deux vieux hommes qui dominèrent la première partie du 20ème siècle -Schoenberg et Strauss - et s'intéresse à la génération après-guerre de jeunes européens, comme Boulez ou Stockhausen, qui étaient déterminés à effacer le passé récent et à construire une musique complètement nouvelle pour une Europe nouvelle.
'Après l'éveil' regarde à la fois vers l'arrière et vers l'avant. Il considère l'héritage musical de deux vieux hommes qui dominèrent la première partie du 20ème siècle -Schoenberg et Strauss - et s'intéresse à la génération après-guerre de jeunes européens, comme Boulez ou Stockhausen, qui étaient déterminés à effacer le passé récent et à construire une musique complètement nouvelle pour une Europe nouvelle.

... Lire [+]

y

Dans la période tardive du 19ème siècle, peinture et poésie développèrent un style plus abstrait, et la musique ne tarda pas à suivre. Dans 'Couleur', Sir Simon Rattle considère le détachement de la mélodie pour une accentuation de la tonalité des couleurs et du timbre.

... Lire [+]

y

Dans 'Danse sur un volcan', Sir Simon Rattle décrit l'éruption de la révolution musicale au tournant du 19ème sècle à Vienne et la génération des nouveaux compositeurs qui abandonnèrent la tradition derrière eux.

... Lire [+]

y

- 590p.

"La rédaction du Traité d'Harmonie (achevée en 1911) se trouve placée pour Schoenberg sous le double signe d'une création artistique d'une rare intensité et d'une activité pédagogique non moins riche, puisqu'à Vienne, son petit groupe de fidèles comprend depuis quelques années déjà deux élèves devenus maîtres: Alban Berg et Anton Webern.
Une obsession quasi mystique de la quête du mépris du but, voilà ce que Schoenberg entend communiquer à ses élèves. car, dit-il, "si le but est naturellement de trouver, c'est aussi le terme de toute aspiration". Tout son propos est placé sous le signe d'une mise en garde permanente contre ces fameuses "lois esthétiques" qui réglementent la plupart des traités officiels depuis deux siècles. Ainsi, à l'opposé de toutes les méthodes d'harmonie existantes, Schoenberg nous montre comment concevoir puis construire nous-mêmes l'harmonie. Et d'emblée, l'essentiel d'une nouvelle authentique démarche nous est révélé.
Cette traduction en France du traité d'harmonie suscitera non seulement un vif intérêt chez la plupart des musiciens professionnels et amateurs, mais encore - et ce sera là sans doute sa plus haute vocation - elle devrait orienter enfin irréversiblement dans les écoles et les conservatoires ce fameux enseignement "officiel" de l'harmonie, en le débarrassant une fois pour toutes de ces scories, de ses tics, de ses vaines complications et traditions fallacieuses, qui trop souvent firent écran à une vérité plus complexe - ou plus simple."
"La rédaction du Traité d'Harmonie (achevée en 1911) se trouve placée pour Schoenberg sous le double signe d'une création artistique d'une rare intensité et d'une activité pédagogique non moins riche, puisqu'à Vienne, son petit groupe de fidèles comprend depuis quelques années déjà deux élèves devenus maîtres: Alban Berg et Anton Webern.
Une obsession quasi mystique de la quête du mépris du but, voilà ce que Schoenberg entend communiquer à ses ...

... Lire [+]

y

- 308p.

Arnold SCHOENBERG nous a laissé de nombreux textes, analyses et discussions sur la musique. Son activité d'enseignant débuta à Vienne et dans son fameux traité d'harmonie, initialement publié en 1911(Universal Editions), et republié en 2008 (éd. Mediamusique), il nous enseigne de manière lumineuse les règles de l'harmonie, à travers des exemples choisis de maîtres tels Mozart et Beethoven. Plus tard, il offrira le fruit de son enseignement aux États-Unis, à travers une série de cours d'Université compilés sous formes d'ouvrages par deux de ses élèves américains, Gerald Strang et Leonard Stein : Fondements de la Composition Musicale est l'un d'eux. C'est avant tout un manuel de composition, mais encore d'analyse musicale par l'exemple. Et quels exemples ! Bach, Haydn, Mozart, Beethoven, Schubert, Mendelsshon, Wagner... et Schoenberg soi-même, par exception, car la musique des Maîtres, dit-il par modestie, contient « tout ce qu'il faut savoir ». C'est que Schoenberg, en grand novateur qu'il fut, attachait une extrême importance à la tradition.

Fondements de la Composition Musicale est un ouvrage indispensable au futur compositeur, ou tout simplement au musicien curieux des secrets de la technique des Maîtres, qu'il jouera certainement mieux en la comprenant mieux.
Arnold SCHOENBERG nous a laissé de nombreux textes, analyses et discussions sur la musique. Son activité d'enseignant débuta à Vienne et dans son fameux traité d'harmonie, initialement publié en 1911(Universal Editions), et republié en 2008 (éd. Mediamusique), il nous enseigne de manière lumineuse les règles de l'harmonie, à travers des exemples choisis de maîtres tels Mozart et Beethoven. Plus tard, il offrira le fruit de son enseignement aux ...

... Lire [+]

Z