Documents  LES ARTS FLORISSANTS | enregistrements trouvés : 10

     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q


y

Atys, dit « l'opéra du Roi » tant il plaisait à Louis XIV, fut créé à la cour et repris à l'Académie royale de musique, dirigée par Lully. Son succès fut tel que les parodies se multiplièrent dès 1676. D'une intensité dramatique inédite, Atys est aussi le premier opéra à centrer son intrigue sur l'amour et la première tragédie française à faire mourir son héros en scène. Mêlant la danse et le chant expressif, Quinault et Lully soumettent le théâtre des conventions à la poésie du sentiment.
Atys, dit « l'opéra du Roi » tant il plaisait à Louis XIV, fut créé à la cour et repris à l'Académie royale de musique, dirigée par Lully. Son succès fut tel que les parodies se multiplièrent dès 1676. D'une intensité dramatique inédite, Atys est aussi le premier opéra à centrer son intrigue sur l'amour et la première tragédie française à faire mourir son héros en scène. Mêlant la danse et le chant expressif, Quinault et Lully soumettent le ...

... Lire [+]

y

- 56p.

La jeune reine Marie-Antoinette se confie à son instrument comme à un journal intime. L'occasion pour elle de parcourir sa vie : son enfance à Schönbrunn, son arrivé en France et son mariage avec le dauphin, le futur Louis XVI, la vie à la cour et le poids de l'étiquette, le château de Versailles et Trianon. Son instrument fétiche, la harpe, dont elle joue chaque jour et qui a inspiré de nombreuses compositions à l'époque, joue également le rôle de confident. Marina Hands interprète cette reine fantasque et incomprise en proie à ses espoirs, ses rêves et ses doutes.
L'histoire est accompagnée par la harpe de Xavier de Maistre et de l'ensemble des Arts Florissants de William Christie pour une plongée dans la vie musicale de Versailles au temps de la dernière reine de France.
La jeune reine Marie-Antoinette se confie à son instrument comme à un journal intime. L'occasion pour elle de parcourir sa vie : son enfance à Schönbrunn, son arrivé en France et son mariage avec le dauphin, le futur Louis XVI, la vie à la cour et le poids de l'étiquette, le château de Versailles et Trianon. Son instrument fétiche, la harpe, dont elle joue chaque jour et qui a inspiré de nombreuses compositions à l'époque, joue également le rôle ...

... Lire [+]

y

L'histoire est celle de la rencontre entre le vieux compositeur et Carlo, un jeune garçon malicieux. Dans une Venise fantasmée, peuplée d'ombres et de costumes de carnaval, le compositeur va confier et expliquer quelques secrets de "fabrique" à son jeune disciple impertinent. Celui-ci découvrira peu à peu la musique du maître, de l'originalité de ses chants jusqu'à l'invention de l'opéra.
L'histoire est celle de la rencontre entre le vieux compositeur et Carlo, un jeune garçon malicieux. Dans une Venise fantasmée, peuplée d'ombres et de costumes de carnaval, le compositeur va confier et expliquer quelques secrets de "fabrique" à son jeune disciple impertinent. Celui-ci découvrira peu à peu la musique du maître, de l'originalité de ses chants jusqu'à l'invention de l'opéra.

... Lire [+]

Z